16 juillet 2006

Deux grands crus

Yu Lan Xiang (M3T). 5g en Yixing 13cl.
Je ne suis pas trop amateur des Dan Cong, ces thés issus de récoltes individuelles, de la province du Guangdong en Chine. Leurs parfums sont généralement très marqués et complexes au nez mais en bouche, du moins pour ceux que j’ai connus jusqu’à présent (Ling Tou Mi lan Xiang, Mi Lan Xiang, Zhi Lan Xiang, Huang Zhi Xiang etc.) c’est plutôt timide et sans intérêt à mon palais.
Celui-ci ne joue pas dans la même catégorie. Le très compétent Gilles de la Maison des Trois Thés m’a chaudement recommandé ce Yu Lan Xiang et je dois dire que j’ai eu une fois de plus raison de lui faire confiance ! En un mot : magnifique. Le nez est sur des notes florales légères (des fleurs jaunes sans doute) mais surtout sur des parfums de galettes bretonnes (là ça me parle !), des touches beurrées, pâtissières. Un vrai bonheur pour le gourmand que je suis !
En bouche aucune déception, c’est un thé complet, que l’on sent gorgé d’huiles essentielles : c’est plein, souple, racé, équilibré… Tout est là pour affirmer que c’est un grand thé et notamment cette propension à marquer la gorge pour de longues minutes que je recherche particulièrement. Ce Yu Lan Xiang est un thé d’épicurien, d’une richesse rare. Par analogie avec le vin, ce serait sans doute un vin botrytisé, comme un Sélection de Grains Nobles alsacien. Le prix s’en ressent à l’achat mais à ce niveau de qualité, on ne peut pas dire que ce thé soit cher, il est simplement coûteux.

Da Hong Pao 2 (M3T). 6g en Yixing.
Un « Rochers ». Le nez est classique de ce type de thés : des fruits secs, tatati tatata, vous connaissez le refrain. En bouche c’est autre chose : la liqueur est d’une grande douceur et d’une finesse de texture que je n’ai jamais rencontré sur un Rochers. L’infusion peut être poussée de longues secondes, et dépasser la minute sans que la moindre note d’astringence ne vienne gâcher la fête. Ce thé n’est pas spectaculaire mais le fondu des parfums (des notes vanillées, de crème de marrons) est impressionnant, tout comme sa faculté à survivre à la multiplicité des infusions. Jusque là les Da Hong Pao ne m’avaient pas marqué particulièrement, celui-ci déroge à la règle !

17 commentaires:

Philippe a dit…

Ah la la, les précieux conseils de Gilles... Je ne compte même plus toutes les belles choses qu'il m'a déjà recommandées ! Ses conseils sont toujours parfaitement judicieux; un personnage impressionnant ayant une connaissance sans limite du monde du thé !

Personnellement, je n'ai jamais accroché aux Mi Lan Xiang. D'une part je n'apprécie pas l'amertume naturelle de ce thé qui reste très présente tout au long des infusions, et d'autre part les notes de lychee ou d'agrûmes me laissent vraiment de marbre !! Mais celui-ci m'a l'air effectivement bien plus attrayant; si en plus il évoque la Bretagne, surtout par cette chaleur caniculaire, je veux bien le tester à l'occasion !

Quant au Da Hong Pao 2, j'en avais acheté il y a quelques années mais son côté un peu trop minéral m'avait définitivement éloigné de la famille des "Rochers". Cela-dit, tu me donnes envie de réessayer, d'autant plus que je n'avais pas encore de Yixing ancienne à l'époque ;-)

Jeancarmet a dit…

Philippe, qu'entends tu par "minéral" ?

Philippe a dit…

En buvant ce thé, j'ai comme l'impression d'avoir "léché" un caillou (bon je dois admettre qu'il ne m'arrive pas souvent de manger des pierres !!!). Egalement un goût de fer, de métal; peut-être "minéral" alors plutôt dans ce sens là.... Mais je peux aussi complètement me tromper sur le sens réel du terme "minéral".

Raphael a dit…

He bien mon cochon !
Que de degustations en mon absence !
Pendant que je me promene dans la forêt de Trondheim (Norvege) et fais etape dans une auberge chalet ou je deguste sirop d`airelles et saucisson de renne, Monsieur fait pêter le SMIC a la M3T !
J`attends mon retour avec impatience pour une petite demonstration.
En voyage, je me contente de vrac 93 en zhong et d`un vert trouve chez la famille sur place ressemblant etrangement a un bon vieux Liu An Gua Pian 2.
Le monde est petit...
Sinon l´eau courante locale dispense de Brita. Un bon point.
A bientôt !
(pardon pour les fautes, clavier local...)

Philippe a dit…

Cher Raphaël, si seulement tu pouvais nous envoyer un peu d'air frais de Norvège, ici c'est étouffant... Demain : 36° à Strasbourg et Paris.... :-(

Jeancarmet a dit…

Un peu d'air frais ET du saucisson de renne, bien entendu...

Raphael a dit…

Ici j ai eu entre 12 et 25 degres.
Autant dire que je ne suis pas presse de revenir... demain...deja...
La M3T n est pas fermee pour conges annuels, j espere ?

Jeancarmet a dit…

Non ils seront fermés pour août. Dernier jour le 29 juillet et j'y vais vendredi 21... Si tu es dispo...

mannaïg a dit…

bonjour...
Enfin un site intéressant. Bien joué.
salutations à gilles de la maison des trois thés et à ceux qui peut-être me connaissent.
mannaïg

Jeancarmet a dit…

Bonjour Mannaïg,
Wie geht's ? Bien sûr que l'on se souvient de toi !

lionel a dit…

oui je me souviens aussi...(encore une alsacienne ? - "wie geht's?")

Jeancarmet a dit…

Je préfère la laisser répondre, mais je crois que ses origines bretonnes sont avérées. Elle parle un allemand parfait, d'où le "Wie geht's", seule chose que je connaisse en teuton avec "wollen sir mit mir tanzen ?"...

mannaïg a dit…

hi, c´est mannaïg, again. Es geht mir gut, c´est gentil de répondre à mon message. Hélas je ne puis me mêler à vos discussions, j´habite à barcelone, où le bon Pu Er ne court pas les rues... Par contre il y court un max de chaussures super funky, autre centre d´intérêt du señor Christophe, si je me souviens bien. Donc je n´ai rien de bien à boire mais j´ai des pieds qui en jettent. Que aprovecheis el té y hasta la proxima...

Jeancarmet a dit…

Excellent Mannaïg ! :-)
Effectivement tu as bonne mémoire pour les chaussures !

Dommage que tu ne puisses te joindre à nous, en revanche si tu es de passage à Paris et que tu as envie de boire un jus, mail moi via ce site et j'organiserai une beuverie !

henri4 a dit…

1)Un bon dancong n'est jamais amer
2)Des notes florales pour des dancong c'est n importe quoi
Mais peut etre est ce du dancong planté à taiwan.
3)chacun ses gouts c'est normal
4)la M3T c'est du bas de gamme pour
les thés de chine
5)c'est mon avis et je le partage

jeanjean a dit…

D'accord sur la M3T je n'y mets plus les pieds car je doute du sérieux suite à des non réponses sur des questions de base, et le prix exhorbitant pour la qualité médiocre.
Par contre il est possible en ouvrant grand ses papilles de trouver des notes fleuries à un dancong après la première impression très fruitée en général.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.