25 juillet 2006

Pu Er brique 1983 n°10

Lionel m'a envoyé ses notes de dégustation sur la brique 1983 n°10. Je les partage avec vous :

Salut Christophe,

Je t'envoie quelques notes prises en vrac hier ...

Brique 1983 (n°10, M3T) - 3.5 g en Yixing de 9.5 cl.

Infusion : tiramisu, puis caliçon d'Aix. Ca commence par de la force, café ? chocolat, caramel. Puis arrive la douceur, la fraîcheur, pâte d'amande...

Liqueur 1 : complexe, assez longue, même enchaînement de saveurs que les parfums sur l'infusion : force puis douceur. Une liqueur pleine, une symphonie de saveurs et d'arômes. Un feu d'artifice, une explosion diront d'autres.

Liqueur 2 : croûte de pain de campagne breton bien cuit (qui rappelle la galette 1997 n°15), mais ici tout est plus fondu, plus harmonieux.

La palette aromatique se rétrécit au fil des infusions pour se recentrer sur les notes qui ont fait la force et le caractère des premières liqueurs...

Très belle longévité (on peut facilement dépasser les 10 infusions, sans predre en qualité). Liqueur très agréable à garder en bouche de longues minutes, elle est multifacette, elle évolue selon qu'on la déplace sur le bout de la langue ou en fond de bouche...

Amicale brique 83, doux compagnon, présence rassurante...

4 commentaires:

Philippe a dit…

Restons dans les ambiances celtiques : personnellement j'y descellerais également des notes assez marquées de tourbe irlandaise. En effet, cette brique 1983 n°10 m'évoque à chaque fois mon périple dans ce pays magnifique où une forte odeur de tourbe est omniprésente un peu partout. Finalement, un petit côté whisky irlandais en bouche !

Je suppose Lionel que ce Pu Er préparé dans ta superbe nouvelle Yixing en terre épuisée te plaît encore davantage qu'auparavant ! Tiens, je ne l'ai encore jamais testé dans une des miennes; je vais m'y atteler de ce pas !! ;-)

Lionel a dit…

Effectivement Philippe j'ai l'impression d'avoir redécouvert cette brique infusée dans ma théière ancienne...Je l'aimais déjà beaucoup avant mais là...Sa persistance aux infusions doit beaucoup à la théière je pense...

Raphael a dit…

Je ne sais plus si je connais cette brique...
Infusion rouge, notes de pruneau ?
ça pourrait correspondre ?

Lionel a dit…

Infusion rouge ? pas particulièrement non...(comme le vrac 92 tu penses..?)
Notes de pruneau ? Jamais relevé ça...Mais c'est un thé complexe, dont je ne connais pas encore toutes les subtilités...
Philippe, ton avis ?