10 mai 2007

Pu Er Galette 2005 6FTM BanZhang


J'ai attaqué la journée avec un échantillon de galette offert par Michel : 6 Famous Tea Mountain Wild Tree Collection 2005. Origine : Ban Zhang.

http://cgi.ebay.com/Six-Famous-Tea-Mountain-Ban-Zhang-Raw-Pu-erh-Tea_W0QQitemZ260049865748QQihZ016QQcategoryZ38181QQtcZphotoQQssPageNameZWDVWQQrdZ1QQcmdZViewItem

Est-ce que c’est bon ? Oui pas mal, et je remercie Michel de m’avoir fait partagé cette découverte. J’en ai même acheté une pièce car à 22$ la galette c’est donné, surtout avec un tel pédigré prétendu…

Est-ce que ce que je bois correspond à ce qu’il y a marqué sur l’emballage ? Pas sûr.

Peu importe car je ne suis pas un spécialiste mais je crois sincèrement qu’il n’y pas plus de feuilles sauvages dans ce thé que de beurre au fiacre.

Quant à l’origine prestigieuse « Ban Zhang » dont le MaoCha est le plus cher du marché, et la production ne doit pas dépasser 6 à 8 tonnes, je vous laisse faire un petit calcul : 22399 galettes produites… 6FTM aurait eu la totalité de la production annuelle prétendue cette année là ?

Est-ce que le goût correspond au goût « Ban Zhang » ? Je n’en sais foutrement rien car je n’ai jamais eu l’occasion d’en goûter…

Bref comme vous le voyez le marché actuel est dans le flou artistique le plus total : TOUT ce que l’on peut lire dans les magazines, les livres, sur les blogs et les sites de vendeurs est à prendre avec des pincettes. Jamais il n’y autant eu d’informations sur le Pu-Erh et jamais ces informations n’ont autant été sujettes à caution.

Désabusé ? Non pas du tout, car je sais depuis longtemps qu’il ne faut pas croire ce qu’il y a écrit et que tout est relatif.

Digression : Je travaille dans le monde de la Chaussure de luxe depuis plusieurs années et je connais très bien le produit puisque je fais ce métier pas passion. J’ai acheté ma première paire de belles chaussures lorsque j’avais 18 ans et je m’endormais en les regardant, j’examinais les coutures de la trépointe, je touchais le box calf pour sentir sous mes doigts la rondeur d’un cuir provenant des meilleures tanneries françaises. Je suis même allé passer un week-end à Londres pour me rendre à la Mecque de la chaussure sur-mesure où j’ai fait des photos qui ornaient les murs de ma chambre d’adolescent. Bref la passion et l’expérience du métier ont fait de moi un professionnel que je pense accompli. Cela m’a permis également de faire la part des choses entre ce que racontent les passionnés et la réalité.

Mon Dieu, combien d’anneries j’ai pu lire de la part de prétendus experts… A force de puiser des informations à droite et à gauche, de prendre pour argent comptant un article de magazines, etc. l’amateur finit par se prendre pour l’expert alors que sa vision parcellaire des choses n’en fait qu’un gonflant emmerdeur.

Idem pour le thé : L’emballage de telle galette ne correspond pas à sa date supposée de fabrication car sur le site X il est indiqué que la première mise date de 19XX ? OK c’est marqué noir sur blanc. Est-ce vrai pour autant ? A-t-on toutes les informations pour prétendre pouvoir l’affirmer avec certitude ? NON.

Pour illustrer mon propos, je vous invite à découvrir cette vidéo. C’est la seule et vraie façon de faire le Pu-Erh en Zhong. Vous pourrez désormais l’affirmer haut et fort car vous l’avez vu faire sur un blog sérieux, rédigé par un amateur avec plus de 7 ans d’expérience…

14 commentaires:

Raphael a dit…

Yes !
Tu t'es payé les services d'une doublure main ?
T'as pas la tremblante du mouton sur la vidéo.
Beau glaçage, par ailleurs.

Jeancarmet a dit…

A 6h00 je ne suis pas encore nerveux. Tu noteras que je choisis volontairement de foutre de l'eau partout histoire de me ratrapper sur cette main qui ne veux pas Parkinsoner d'elle-même. Non mais.

Philippe a dit…

Sympa ton clin d'oeil à notre nouveau boss...

Quelle responsabilité pour ta main car elle est désormais connue dans le monde entier !!

Finalement la chaussure que tu admirais avec un regard d'enfant était tout simplement une espèce de doudou... avoue, c'est ça non ?

Jeancarmet a dit…

"Finalement la chaussure que tu admirais avec un regard d'enfant était tout simplement une espèce de doudou... avoue, c'est ça non ?"

Oui, oui et maintenant je lui frotte le bout pour retrouver le reflet nacré de l'oeil maternel c'est ça ?

éric a dit…

attention tu vas étouffer Sarko sous la galette...il n'a pas encore montré toutes ses facettes.
Concernant ton post,j'apprécie ta lucidité et ton recul,c'est vrai que le monde du thé est un monde ou on nous prend souvent pour des gogos.Il faut garder le tete froide et ne pas succomber aux chants de toutes les sirènes pour se satisfaire l'égo.Heureusement quelques uns sont honnetes et réglos.On les connait maintenant.Très bien l'idée d'integrer des vidéos informatives et instructives pour les jeunes Padawan.Merci Maitre Jedi et pour Loob et consorts,c'est vrai que cela fait réver et je parle pas du rayon filles.Waoooooouu!!!

Raphael a dit…

Ah oui, j'étais au téléphone avec un client au moment de visionner ta vidéo et lors du passage où tu en fiches partout j'ai eu du mal à garder ma réserve légendaire.
Belle composition autour de notre nouvelle ami. Bravo !
Sinon, la valse des étiquettes sur les galettes de Pu Er, les prix qui continuent de grimper et l'opacité du marché font que je me lasse. Je ne vais peut-être pas tarder à laisser tomber le thé et revendre mon stock avec les théières.

éric a dit…

"Belle composition autour de notre
NOUVELLE ami"
Il va etre content par ce lapsus,voire prolapsus...

Raphael a dit…

Oups!
Je suis en France depuis pas mal d'années mais il m'arrive encore de faire la confusion.
Désolé.

Sacha a dit…

Merci pour ce message qui reflète bien l'attitude d'humilité que nous devons avoir face à toute chose... D'après moi, dans cette histoire de fausses galettes, ce qui est frustrant c'est plutôt la sensation de se faire rouler. Si le thé est bon, il n'y a pas de problèmes... même si ce n'est pas la montagne qui est inscrite sur le paquet à la limite. Il ne faut pas que notre paranoïa du toc vienne nuire au simple plaisir de boire le thé! Cependant, avec des histoires comme celle de la galette imprégnée d'huile de camphre ou celle moisie, là y a de quoi rager.

Michel a dit…

Oh jeancarmet la classe!

le marché est plein de charlots, mais on se portent pas si mal, surtout quand on peu avoir un deuxième ou troisième avis.
Tu fais fort avec la vidéo, la dame Maocha sera fière de toi!
Pour répondre à éric: se bruler les doigts fait partie de la voie du thé: Gongfu cha c'est l'art (la dexterité) de la pratique du thé.
ne m'en veux pas éric, je suis juste jaloux de ta nouvelle théière...

jeancarmet a dit…

Merci à vous les amis.

Tu as raison Michel c'est bien la "dame MaoCha" qui m'a inspirée !
d'ailleurs pour la vraie vidéo (avec toujours aussi peu de lumière) c'est là : http://www.youtube.com/watch?v=VL62dJidahg

Axel a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Raphael a dit…

Axel, tu peux aussi faire ton Gong Fu Cha nu et t'arroser régulièrement avec la bouilloire. Tu verras, ton Qi va pas s'en remettre.

Axel a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.