28 mars 2007

Pu Er Galette 2005 n°45

Voici le premier commentaire à m'être parvenu sur la galette 2005 n°45 !

Bref rappel, cette galette est le fleuron de la Maison des 3 Thés, celle devant laquelle il faut se signer et poser un genou à terre.

« Alors je l'ai préparé en zhong dans un premier temps et en yixing dans un deuxième.
3 grammes environ pour 10 cl infusions successives (rapides puis longues).

Bon premier constat l'odeur est très agréable rien a redire la dessus.

Je
découvre la couleur de la liqueur et déjà assez étonné tiens un Oolong ? ^^ Je m'attendais a une couleur plus orangée quand même mais bon ce n'est pas un problème en soi.

Une fois en bouche la première impression me déstabilise complètement, je qualifierai ce thé d'"électrique" jamais je n'avais rencontré ce cas un peu comme quand on met sa langue sur la borne d'une pile (très léger bien sur).
Des notes très florales (enfin quelque chose a quoi je m'attendais) mais il me semble qu'il y en a beaucoup et j'ai du mal a les "séparer", a les analyser.
Je ne sais pas mes papilles sont assaillies et en même temps je n'ai pas l'impression qu'il se passe grand chose, c'est totalement contradictoire :o.

Sinon je trouve le goût en bouche une fois le thé bu rafraîchissant et agréable et il est clair qu'il résiste très bien a nombre d'infusions successives. »

17 commentaires:

Philippe a dit…

--->"... Je ne sais pas mes papilles sont assaillies et en même temps je n'ai pas l'impression qu'il se passe grand chose... "

Pas très réjouissant tout cela, surtout pour quelque chose censé être LA tuerie de chez tuerie... :-(

jeancarmet a dit…

Difficile de jouer les Sharon (la star pas le ministre) quand on n'a que l'âge de sucer son pouce.

2005 c'est quand même très très jeune pour jouer les divas...

Philippe a dit…

C'est clair.

Un ange passe a dit…

Et puis ce n'est que mon humble avis qui vaut ce qu'il vaut après tout.
Mais bon les saveurs sont la mais tellement désorganisé et tellement faibles sans doute cela va s'affirmer par la suite.

Moi ce ui ma dérangé et troublé au plus haut point c'est cette sorte d'électricité si vous me passez ce terme je n'ai pas compris ça :o

Raphael a dit…

C'est mon soir "pas d'accord" , on dirait.
Je viens de déguster la galette 45 et je trouve cela énorme.
Un équilibre, un éclat, une science de la fusion des sensations, un tomber en bouche phénoménaux. Quelle classe, quel fruité. C'est super bien fait et cela ne ressemble pas du tout à du thé vert. J'ai l'image d'une chaîne de qualités dont les maillons s'emboiteraient parfaitement. Après, faut voir si l'on souhaite en prendre pour 290 euros. Personnellement, j'ai d'autres plans dans la vie, mais bon...

jeancarmet a dit…

Moi je dois avouer que je suis passé complétement à côté. Je suis devenu grand fan de la galette 41(Mengsong) et 42(Yiwu); j'ai en stock la 39 (Youle) et 40 (Nan Nuo), mais celle ci je ne la capte pas. Pas plus que le vrac 2005 d'ailleurs que je goute toujours avec le sourcil interrogateur...

Par contre je suis ravi que ça te plaise comme le prouve commentaires enthousiastes et métaphores audiovisuelles ;-)

Raphael a dit…

En tous cas c'était sympa de nous permettre de les goûter au moins une fois. On aura eu une idée de ce que c'est.
Fidèle à mes principes, je ne pense pas acheter non plus la très agréable galette n°41. C'est bon, très bon mais ce n'est pas encore du Pu Er pour moi et je doute que conservé chez moi cela le devienne. Donc je ne me base que sur ce que je ressens aujourd'hui et cela ne me semble pas en valoir le prix. Si vous me permettez la métaphore, c'est un peu comme si un type venait me voir en me disant: voici ma fille, c'est un nourrisson de 3 mois, épouse la aujourd'hui car dans 30 ans ce sera Nicole Kidman.

Philippe a dit…

---> voici ma fille, c'est un nourrisson de 3 mois, épouse la aujourd'hui car dans 30 ans ce sera Nicole Kidman.

Dans 20 ans c'est pas mal aussi, comme certaines galettes !!!

Raphael a dit…

Vrai !!!
Surtout si l'on ne parle pas.

Un ange passe a dit…

Tiens et sinon pour te répondre raphael c'est bizare mais je n'ai absolument pas trouvé de goût fruité (ou alors très léger) mais très fleuri, c'est étrange...

Raphael a dit…

T'en fais pas je trouve de l'abricot et de la mangue à tous les Pu Er jeunes en ce moment, alors...

michel a dit…

Je suis peu etre un peu en retard avec ce commentaire, j'ai reçu mon bout ce matin.

Le Thé sans thé,

Je suis d'accord avec Raphael, ce thé est electrique, il a un cha chi très prononcé.
Mais il n'est meme pas encore né..
Un thé avec une énérgie si puissante, sans goût.
le Saint esprit! de l'eau miraculeuse. mais c'est de l'eau.. enfin presque.
Tres intéressant, bien Zen, quoi!

jeancarmet a dit…

Merci pour ton avis Michel.
Essaye de pousser les infusions en chargeant, ça peut changer la donne.
Je l'ai fait infuser dans tous les sens, il y a quelque chose de spécial dans ce thé, mais pas qui me donne entière satisfaction.
Je n'arrive même pas à écrire un commentaire construit tellement ce Pu-Erh me parait peu en place en bouche...

Unange passe a dit…

Ah enfin un avis qui trouve aussi de l'electricité !
Personne ne peut m'éclairer sur la provenance possible de ce phénomène pour le moins étrange ?

Raphael a dit…

"Personne ne peut m'éclairer sur la provenance possible de ce phénomène pour le moins étrange ? "

Une dégustation sur sol humide ?

Jeancarmet a dit…

Pour info la galette 7542 de Dayi que j'avais noté comme étant de 2004 est en fait de 2003. Pas d'une importance capitale, mais bon à signaler.

jeancarmet a dit…

Pour info :

http://half-dipper.blogspot.com/2007/07/2004-zitenglu-taihe.html